Le Bourget ouvre la dernière phase de la campagne de François Hollande

Il est difficile de définir avec certitude le début de la campagne de François Hollande.

Dès le 6 mai 2007, lorsqu’il se promit de ne pas passer son tour une seconde fois ? En 2008, lorsqu’au moment de céder les rênes du PS, il prévint les militants qu’il faudrait encore compter sur lui ? Le 31 mars 2011, lorsqu’il se porta officiellement candidat dans la foulée de sa victoire des cantonales en Corrèze, ou peut-être le 15 mai, lorsque Dominique Strauss-Kahn fut écarté de la course, ou bien encore le 16 octobre, lorsque les socialistes et les radicaux de gauche se rassemblèrent derrière lui au terme de primaires citoyennes aussi inédites que réussies ? 

En réalité, François Hollande a toujours été candidat. Nous nous en apercevons simplement lors d’événements différents, qui sont propres à chacun de nous et qui correspondent à une rencontre entre l’homme, son discours et notre sensibilité politique personnelle.

François Hollande est devenu mon candidat à La Rochelle, à la fin de l’été dernier. C’est lors de son mémorable discours dans la salle surchauffée de l’Oratoire que j’ai vu en lui le catalyseur de mes convictions réformistes et, plus largement, des espoirs de changement qui traversent la société française et sa jeunesse.

Pourtant, et cela malgré une bonne tenue dans les sondages, François Hollande inquiétait encore les nombreux sceptiques de mon entourage. Trop hésitant pour les uns, pas assez social pour les autres. Aujourd’hui, au Bourget, il a su les convaincre. C’était leur moment, Hollande est devenu leur candidat. Ils sont entrés dans sa campagne comme si elle venait de débuter.

Non, la campagne de François Hollande n’a pas débuté aujourd’hui. Elle continue, elle s’accélère. Alors que l’ensemble des propositions sera rendu public mercredi, nous avons désormais les premiers éléments programmatiques que nous attendions, autour d’un axe fort : l’égalité.

Non, la campagne de François Hollande n’a pas débuté aujourd’hui. Nous sommes seulement entrés dans une nouvelle phase, la dernière, la décisive. Ne nous voilons pas la face, il reste des millions d’électeurs à convaincre que François Hollande est le bon candidat pour les rassembler et leur ressembler.

Mais pour les rencontrer et faire cet indispensable travail de conviction, nous sommes plus nombreux ce soir qu’hier. C’est la preuve que ce discours du Bourget, aussi personnel que politique, a été une franche réussite pour François Hollande. Le changement est en marche. Le changement, c’est maintenant !

valentinLe Bourget ouvre la dernière phase de la campagne de François Hollande

Comments 3

  1. http://www./

    Intressant artikel!Jag upptäckte ocksÃ¥ att jag mÃ¥dde bra av spannmÃ¥l efter att ha undvikit det i Ã¥ratal, när läkaren satte mig pÃ¥ spannmÃ¥lsbaserad kost i en hel mÃ¥nad i vÃ¥ras för att kunna ta ett glutentest (som, förväntat, kom ut negativt).Dock problem med viss slembildning, som nu har minskat när jag inte äter spannmÃ¥l 3-4 ggr/dag utan mer ett par dagar i veckan…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *